Fuite de mémoire et de stockage de Google Pixel Watch


Comme vous le savez peut-être déjà, la Pixel Watch arrive. Longtemps fruit de l’imagination des passionnés de technologie, cette année est en effet la vraie chose – Google lui-même l’a confirmé, apparemment incapable de garder le secret malgré le fait que le lancement n’aura lieu que “cet automne”, ce qui se traduira probablement en octobre.

Nous avons donc quelques mois de fuites de Pixel Watch devant nous, la dernière d’il y a environ une semaine nous disant que le portable utiliserait le chipset Exynos 9110 de Samsung. C’est un peu préoccupant depuis que ce SoC est sorti en 2018 et est basé sur un processus de 10 nm.

Aujourd’hui, une nouvelle source corrobore apparemment les informations ci-dessus, ajoutant une touche : La Pixel Watch utilisera apparemment l’Exynos 9110, mais aura également un coprocesseur à bord. Cela nous rappelle le SoC Snapdragon Wear 4100+ de Qualcomm, qui dispose d’un processeur principal et d’un coprocesseur secondaire ultra-basse consommation qui alimente l’affichage permanent et certains capteurs.

Cela permet d’obtenir une meilleure autonomie de la batterie, car le processeur principal n’est utilisé que lorsque vous êtes activement engagé avec votre appareil, et décharge également certains flux de travail plus légers dudit processeur principal afin qu’il fonctionne un peu mieux lorsque vous en avez besoin. En sera-t-il de même pour la Pixel Watch ? Il n’y a aucun moyen de le savoir juste en mentionnant un coprocesseur, nous aurions besoin de plus de détails, mais nous les recevrons sûrement dans les semaines et les mois à venir, ne vous inquiétez pas.

Par la suite, la Pixel Watch est également censée “légèrement surpasser” les 1,5 Go de RAM de la Galaxy Watch4, quoi que cela signifie. 1,55 Go ? 2 Go ? Votre supposition est aussi bonne que la nôtre, mais il semble assez clair que la Pixel Watch ne manquera pas de mémoire. De plus, vous obtiendrez 32 Go de stockage, soit deux fois plus que tout autre appareil Wear OS disponible actuellement.

Fuite de mémoire et de stockage de Google Pixel Watch

Les capteurs à l’arrière du portable sont visiblement identiques au réseau de capteurs utilisé dans le Fitbit Luxe et le Fitbit Charge 5. Le matériel en question prend en charge la surveillance de la fréquence cardiaque, de la SpO2 (oxygène sanguin) et de l’ECG, et comme Google possède des capteurs de réutilisation Fitbit. donc c’est parfaitement logique.

La source

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *