Google Pixel Watch utiliserait une puce Exynos à partir de 2018


Lors de sa conférence Google I/O cette année, la société a officiellement confirmé qu’elle travaillait sur une smartwatch et qu’elle serait lancée dans quelques mois. Cependant, le géant de la technologie n’a pas beaucoup parlé des détails, il nous reste donc beaucoup de questions.

Heureusement, 9to5GoogleDes sources ont appris que l’horloge fonctionnera sur le SoC Exynos 9110. Pour le contexte, il s’agit d’un chipset 2018 basé sur un processus de fabrication de 10 nm avec deux cœurs Cortex-A53. Une alternative plus récente serait la plate-forme Exynos W920 qui alimente la série Galaxy Watch4. Il utilise un nœud de 5 nm beaucoup plus efficace et possède des cœurs Cortex-A55 considérablement plus puissants.

Alors pourquoi Google mise-t-il sur du matériel plus ancien pour son produit 2022 ? Eh bien, selon les sources, le géant de la recherche travaille sur la Pixel Watch depuis quelques années maintenant et tout le développement est basé sur l’ancienne puce. Le passage à la nouvelle plate-forme fera reculer encore plus l’horloge.

De plus, Samsung ne vend peut-être pas encore son SoC W920 à des tiers et on ne sait pas quand Google pourra mettre la main sur ladite puce.

La source

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.