La nouvelle conception des lunettes Qualcomm AR tire son énergie de votre smartphone


Qualcomm a officiellement Annoncé un nouveau design de référence pour les lunettes AR, destiné à fonctionner avec les puces Snapdragon dans les téléphones. En fait, selon l’annonce, le nouveau concept peut fonctionner avec les téléphones, les PC Windows et les disques de traitement. Apporter une véritable réalité augmentée sans fil aux utilisateurs, dans le but de mettre à l’échelle la “RA pour les masses”.

Le nouveau design, baptisé Wireless AR Smart Viewer, parvient à accomplir cela sans beaucoup de matériel supplémentaire. Au lieu de cela, compter uniquement sur une puce Snapdragon XR2 dans les lunettes.

De plus, par rapport aux conceptions de référence AR précédentes, la nouvelle plate-forme est 40 % plus fine et présente une répartition du poids plus équilibrée.

La société affirme également que SeeYA est responsable de la technologie d’affichage. Plus précisément, un double écran binoculaire micro-LED avec une résolution de 1920 x 1080 par œil. La fréquence d’images atteint jusqu’à 90 Hz avec une fonction “pas de flou de mouvement”. Cette dernière technologie permet de garder l’expérience immersive avec les lunettes.

Pour les caméras, Qualcomm a concentré le nouveau design sur deux caméras monochromes et une troisième caméra RVB. Ceux-ci offrent un suivi de la tête et des mains 6DoF avec reconnaissance des gestes.

Comment cela fonctionne-t-il, selon Qualcomm ?

Mis à part les fonctionnalités incluses, le design est encore plus impressionnant en termes de comme œuvres. C’est-à-dire en utilisant les dernières puces Qualcomm dans le smartphone ou le PC avec Wi-Fi 6 ou 6E couplé avec Bluetooth. Au contraire, ils sont combinés avec la suite logicielle FastConnectXR de Qualcomm, via le FastConnect 6900 pour la conception de référence.

Tout cela est réuni pour permettre des charges de travail distribuées entre l’appareil source et une application, et les lunettes elles-mêmes. Le smartphone gère la majeure partie du travail et envoie des images aux lunettes. Les lunettes ne gèrent principalement que le suivi de la tête et des mains des utilisateurs pour les interactions.

La méthode, selon Qualcomm, permet un meilleur contrôle de la latence, atteignant moins de 3 ms. En plus d’aider à réduire la gigue et à éliminer les “interférences indésirables”.

Vous ne pouvez pas réellement utiliser les lunettes Qualcomm Wireless AR Smart Viewer, que vous ayez ou non un téléphone alimenté par Snapdragon.

Maintenant, comme indiqué ci-dessus, le nouveau design sert vraiment de preuve de concept. En effet, montrer aux fabricants de matériel un chemin vers une éventuelle conception finale en utilisant les technologies disponibles dans un appareil qu’ils peuvent utiliser comme référence. Qualcomm a également indiqué qu’il testait le nouveau design pour “sélectionner les OEM”.

Cela signifie que les produits construits autour de la plate-forme pourraient arriver plus tôt que tard. Surtout avec Qualcomm confirmant que la conception de référence Wireless AR Smart Viewer verra une disponibilité plus large “dans les mois à venir”.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.