Home Nouvelles Qualcomm fait appel avec succès de l’amende d’un milliard, qui a été infligée pour avoir prétendument payé Apple

Qualcomm fait appel avec succès de l’amende d’un milliard, qui a été infligée pour avoir prétendument payé Apple

by Neville Desruisseaux


En 2018, le régulateur antitrust de l’UE a infligé à Qualcomm une amende de 1 milliard de dollars, l’accusant d’avoir payé Apple pour utiliser des modems Qualcomm au lieu de passer à des concurrents comme Intel entre 2011 et 2016. Naturellement, la société a fait appel de l’amende et l’Union européenne Tribunal (EGC) a annulé l’amende, rapporte Reuter.

Par arrêt rendu ce jour, le Tribunal annule la décision de la Commission dans son intégralité. Le Tribunal s’appuie, d’une part, sur la constatation d’une série d’irrégularités de procédure ayant affecté les droits de la défense de Qualcomm et, d’autre part, sur une analyse des effets anticoncurrentiels des paiements incitatifs, gouverné par la CEG, qui est la deuxième plus haute juridiction de l’Union européenne.

Les choses deviennent plus intéressantes plus tard communiqué de presse (remarque : PDF) : …le Tribunal note que si la Commission a conclu que les paiements incitatifs avaient réduit les incitations d’Apple à passer à des fournisseurs concurrents pour les chipsets LTE, il ressort clairement de la décision de la Commission qu’Apple n’avait pas d’alternative technique aux chipsets LTE de Qualcomm pour la plupart de ses besoins pendant la période en question, à savoir la partie essentiellement iPhone.

La Commission a la possibilité de saisir la Cour de justice de l’UE, mais souhaite d’abord examiner attentivement les implications de l’arrêt de l’EGC.

La commissaire à la concurrence Margrethe Vestager a mené le procès contre Qualcomm (crédit image)

Il y a eu une affaire judiciaire similaire aux États-Unis intentée par la Federal Trade Commission. La FTC a initialement gagné, mais la décision a été annulée et finalement Qualcomm et Apple ont réglé à l’amiable.

Plus tôt cette année, le Tribunal a annulé une amende similaire de 1 060 millions à Intel, accusé de pratiques anticoncurrentielles. L’amende initiale a été infligée en 2009, puis en 2014, le tribunal inférieur de l’UE a rejeté l’appel d’Intel, mais le Tribunal a ensuite annulé cette décision en 2017 jusqu’à finalement annuler entièrement l’amende fin janvier 2022.

Police de caractère

Related Posts

Leave a Comment